Le mot du président

Chaque jour, depuis une dizaine d'années, j'entends parler de nouvelles méthodes, de nouvelles techniques, de nouveaux métiers, de nouvelles théories, qui dans leur grande majorité, ne tiennent aucun compte des acquis de plusieurs décennies de travail en éducation et en rééducation de nombreux professionnels expérimentés, compétents, et dont les résultats sont non seulement constants, mais régulièrement démontrés.

 

Les moyens de communication que nous avons tous désormais ont permis bien entendu de pouvoir élargir nos champs d'actions en terme de travail, mais ont permis également à tous ces nouveaux intervenants dans nos métiers (qui se déclinent par des noms et intitulés divers), de semer une grande confusion dans l'esprit du grand public sur ce qu'il faut faire, comment il faut le faire, et pourquoi.

 

En parallèle, comme s'il s'agissait de causes à effets, les abandons, la médication par défaut, les euthanasies augmentent sans commune mesure.

 

En parallèle, les problèmes rencontrés par le grand public avec leurs chiens, n'ont de cesse d'augmenter, laissant très souvent les maîtres démunis et en plein désarroi devant ces solutions extrêmes qui leur sont trop souvent proposées, et pour trop d'entre elles, à tort.

 

Notre syndicat se veut déterminé à redonner aux chiens et aux éducateurs canins professionnels, leurs lettres de noblesse qui n'auraient jamais dû être entachées par quelques confusions et propagandes diffusées volontairement.

 

Notre syndicat défendra ses membres éducateurs canins professionnels dans leurs droits à travailler, et à proposer des solutions efficaces et durables au grand public.

 

Nous resterons attachés, dans le respect du chien et des personnes, à mettre en oeuvre des solutions intelligentes et soigneusement réfléchies, pour le bien de tous.

 

Cordialement.

 

Le Président. Hervé Pupier